Articles

Affichage des articles du avril, 2018

Les Rendez-vous de Monde en poésie

#Revue Reflets Sortie en kiosque le 26 juin de la Revue Reflets qui propose dans son numéro 28 un dossier de 30 pages sur la poésie. Une belle aventure d’autant plus précieuse que la poésie est presque  absente de la presse, qu’il s’agisse de quotidiens ou de revues généralistes.

#Brigitte Maillard Poèmes du jour Vendredi 18 mai de 13 h à 14 h rencontre Médiathèque des Ursulines à Quimper Pause de midi, lecture de poèmes : La joie, un hymne à la vie. Entrée Libre
#Poèmes du jour à suivre
Les 21 septembre Un pied devant l’autre (éloge de la marche) et 14 décembre Renaître (Oh les beaux jours !). 

#Rencontre Chez Max Quimper le jeudi  21 juin 
La musique des mots, présentation de la collection et lecture


#René Le Corre et son œuvre (en présence de l’auteur) Samedi 26 mai de 10 H à 12 H rencontre avec René Le Corre Invité par la Bibliothèque de Pouldreuzic, 29  Place Corentin Hénaff. Avec les auteurs Pierre Tanguy, René Péron et Brigitte Maillard éditrice de son dernier livre « Un monde de rosée » …

Les vents m'ont dit, Poèmes Concours Salon Bigouden du Livre

Image
Vient de paraître Les Vents m’ont dit Poèmes Concours Salon Bigouden du Livre 2017
Ce recueil est en vente Librairie Guillemot, Pont-l'Abbé 29. Ou sur commande par
simple mail à mondeenpoesie@gmail.com. Frais de port participation 2 € 50
Préfaces : Ecrire inspiré par les vents m’ont dit, Brigitte Maillard Ce que les vents ont dit à Xavier Grall , Pierre Tanguy
143 pages, 8 €, Monde en poésie éditions.
Maquette : Empreintes - Michel Bataillard - Penmar'ch 29.
Ce livret de 143 pages présente une sélection des textes reçus lors de ce concours organisé, dans le cadre du Salon du livre 2017, Salon initié par le collectif Les Plumes du Paon en collaboration avec la municipalité de Pont-l’Abbé, 29.
   « C’est parce qu’il y avait les vents que l’homme profondément enraciné qu’était Xavier Grall vivait de plain-pied au cœur de cette humanité à la fois joyeuse et souffrante. Tous ses livres l’attestent. Mais c’est aussi parce qu’il y avait les vents, quand ils soufflaient du nord dans les cypr…